Pronostic groupe F coupe du monde

  • Monday, Jan 1, 0001

La date de démarrage de la prochaine coupe du monde est déjà connue ainsi que les sélections qui composent chaque poule. Le tableau suivant vous donne un aperçu des pays qui forment le groupe F et les cotes attribuées à chacun d’eux.

``````

Équipes

Cotes

 

Vainqueur de groupe

Qualification pour la phase à élimination directe

Belgique

1,50

1,09

Croatie

3,75

1,53

Maroc

10,00

3,50

Canada

12,00

3,50

Pour de nombreux observateurs, la Belgique a hérité d’une poule abordable et se présente donc comme le grand favori. Les Diables rouges ont justement de quoi dominer leur adversaire s’il faut se fier aux joueurs ou aux dernières prestations. Les éléments de réponse ci-dessous vous donnent une présentation complète de chaque nation du groupe F et un pronostic sur cette poule.

groupe f coupe du monde

Belgique

Sans surprise, la Belgique débarque à cette coupe du monde en qualité de favori de son groupe, mais aussi pour le tournoi. En effet, Roberto Martinez peut compter sur une génération de joueurs dorée qui affiche des qualités au-dessus de la moyenne. Dans les buts, Thibaut Courtois, très en forme, (élu meilleur gardien de la ligue des champions) fait office d’un rempart solide. En défense, Jan Vertonghen, Leander Dendoncker et Toby Alderweireld forment un excellent trio capable de stopper les velléités offensives adverses.

Au milieu de terrain, vous avez le métronome de Manchester City Kevin De Bruyne qui sera soutenu par Witsel et Meunier. Sur le front de l’attaque, Lukaku, Eden Hazard, Dries Mertens et Michy Batshuayi sont réputés pour leur talent. Il ne s’agit que de quelques joueurs qui seront sans doute sur la liste finale de Roberto Martinez.

Vous conviendrez que ce collectif assez impressionnant est en mesure de produire un jeu fluide et de bonne qualité. De plus, les Diables rouges sont sur une dynamique positive au regard des derniers matchs qu’ils ont joués. Sur un ensemble de cinq rencontres, la Belgique a enregistré trois victoires, un nul et une seule défaite.

Croatie

Vice-champions en titre, les Croates ont pour principal objectif de mieux faire que lors de la compétition de 2018. Ils ont échoué en finale face à la France, mais n’ont pas démérité au regard de la belle prestation fournie. Il va donc falloir répéter les mêmes prouesses en veillant cette fois-ci à améliorer certains aspects. Pour rappel, le jeu de la Croatie est dépendant de Luka Modric, le milieu de terrain du Real Madrid. La condition sine qua non pour que cette formation réalise un bon tournoi est que celui-ci soit en grande forme.

Notez que le ballon d’or croate a fait une excellente saison et a remporté des trophées majeurs avec son club. Le seul facteur pouvant impacter son niveau de jeu est la fatigue qui peut subvenir due à l’accumulation des matchs. Toutefois, d’autres joueurs à l’instar de Kovacic, Brozovic, Perisic, Ante Budimir et Vrsaljko peuvent aussi faire la différence.

Il faut souligner que cette équipe est dans un bel état de forme vu les résultats de ses récents matchs. De plus, leur sélectionneur est un technicien rusé capable de proposer des schémas tactiques efficaces.

Maroc

Le Maroc assume fièrement son statut d’outsider et possède des arguments en sa faveur pour déjouer les éventuels pronostics contre lui. Malgré une élimination en quart de finale lors de la CAN, cette formation peut poser des problèmes aux ténors du groupe F. Il faut préciser que le coach a une obligation de résultat, car il est sous pression populaire. En effet, il a décidé de se passer des services de Hakim Ziyech et cela n’a pas plu aux supporters.

Même si ses chances de gagner sont minimes, la sélection marocaine dispose d’un effectif qui a l’expérience des matchs de haut niveau. Dans son collectif, vous avez des joueurs comme Youssef En-Nesyri, Yassine Bounou (le gardien de Séville) et Noussair Mazraoui (Bayern Munich).

À cette liste, il faut ajouter Sofiane Boufal et Achraf Hakimi l’arrière droit du PSG. En ce qui concerne les dernières prestations, les statistiques sont assez reluisantes pour le Maroc. Pour rappel, l’équipe n’a connu qu’une seule défaite contre trois succès et un nul, synonyme d’un état de forme acceptable.

Canada

Le Canada n’est pas du tout favori dans le groupe F, et ce, au regard de plusieurs facteurs. D’une part, cette équipe en est à sa deuxième participation pour une phase finale de coupe du monde. Il en ressort donc qu’elle n’a pas l’expérience nécessaire pour tenir en échec les trois nations suscitées. Ensuite, techniquement, le Canada n’est pas un pays aux traditions footballistiques, ce qui signifie que le niveau de compétitivité n’est pas relevé.

Sachez que c’est une nation réputée dans le domaine du hockey sur glace, du basket et du rugby. Néanmoins, il ne faudrait pas la sous-estimer, car elle dispose de joueurs bien connus sur la scène européenne. Il s’agit notamment de Jonathan David (LOSC Lille), Alphonso Davies (Bayern Munich), Tajon Buchanan et Cyle Larin (Club Bruges). Ils peuvent influencer positivement le jeu de leur équipe. Mais pour être réaliste, la probabilité de passer au cap suivant du tournoi est très faible.

Voici les autres groupes de la coupe du monde : Groupe A, Groupe B, Groupe C, Groupe D, Groupe E, Groupe G