Pronostic groupe C coupe du monde

  • Monday, Jan 1, 0001

La 22e édition de la coupe du monde est prévue pour se dérouler au Qatar à partir du mois de novembre. Le tableau suivant vous donne un aperçu des équipes qui constituent le groupe C ainsi que les cotes de chacune d’elles.

``````

Équipes

Cotes

 

Vainqueur de groupe

Qualification pour la phase à élimination directe

Argentine

1,40

1,06

Pologne

6,00

1,90

Mexique

5,50

1,85

Arabie Saoudite

19,00

7,50

Pour de nombreux observateurs, l’Argentine part favorite dans cette poule, et ce, au regard de plusieurs facteurs. En termes d’effectifs, l’Albiceleste a de quoi dominer largement ses adversaires sans oublier qu’elle a fait bonne impression durant les dernières prestations. Pour tout savoir, voici des éléments de réponse qui évoquent le pronostic relatif au groupe C de cette coupe du monde.

groupe c coupe du monde

Argentine

Les coéquipiers de Lionel Messi sont les grands favoris, non seulement dans cette poule, mais aussi pour la compétition. D’ailleurs, toutes les attentes sont placées sur le septuple ballon d’or qui va une fois encore démontrer toute l’étendue de son talent. D’un point de vue collectif, l’équipe d’Argentine possède des joueurs de classe mondiale pétris de qualités. En défense, cette sélection peut compter sur Lisandro Martinez, Pezzella, Molina et Marcos Acuna qui évolue au Séville FC.

Rodrigo de Paul et Papu Gomez forment, quant à eux, un excellent duo au milieu de terrain. Sur le front de l’attaque, Angel Di Maria, Joaquim Correa et Lautaro Martinez seront soutenus par l’inévitable Lionel Messi. Le coach argentin dispose aussi dans son effectif des joueurs comme Paulo Dybala, Nicolas Otamendi, Leandro Paredes et Lucas Ocampos. Il a donc de quoi constituer une liste très compétitive autant avec les onze entrants que les remplaçants.

Notez que le capitaine de l’Albiceleste va probablement disputer sa dernière coupe du monde, l’occasion de donner le meilleur de lui. Il est d’ailleurs très en forme actuellement et l’a prouvé lors des récents matchs de son pays et de son club. S’il faut le rappeler, l’Argentine s’est imposée 5-0 contre l’Estonie et 3-0 contre l’Italie pour la finalissima.

Pologne

Il serait quasi impossible d’émettre un pronostic sur ce groupe sans évoquer la Pologne qui fait office d’un trouble-fête. Cette équipe a également des arguments en sa faveur pour sortir son épingle du jeu à l’issue des trois premiers matchs. D’une part, elle pourra compter sur son serial buteur et capitaine Robert Lewandowski qui améliore ses performances, malgré l’âge qui évolue.

Il faut néanmoins souligner une certaine dépendance vis-à-vis de ce joueur, ce qui peut présenter des risques. En effet, cette relation inclut que s’il n’est pas en forme, sa sélection va livrer des prestations de piètre qualité. Toutefois, la formation polonaise peut s’appuyer sur d’autres ressources humaines à l’instar d’Arkadiusz Milik, l’attaquant marseillais. Par ailleurs, Zielinski, Matty Cash et le gardien Szczęsny sont également considérés comme des cadres de l’équipe.

Au regard des dernières prestations, il faut dire que les statistiques ne sont pas très reluisantes pour la Pologne. Elle a subi une lourde défaite face à la Belgique et n’a pu faire qu’un match nul contre les Pays-Bas. Toutefois, le calendrier des rencontres du groupe C est favorable à cette formation qui va débuter avec deux équipes moins fortes. Elle peut donc profiter pour décrocher sa qualification avant son dernier match face à l’Argentine.

Mexique

Le Mexique arrive dans ce tournoi avec le même statut que la Pologne, en qualité d’outsider. El Tri peut se donner les moyens pour créer la surprise dans cette poule et déjouer certains pronostics. Il faut souligner que l’équipe en est à sa 17e participation pour une phase finale de coupe du monde. Elle a donc l’expérience requise pour disputer des matchs de haut niveau, même si ses chances de gagner sont minimes.

Lors des cinq dernières prestations, la formation mexicaine a enregistré une défaite, deux nuls et deux victoires. Cela suppose un état de forme acceptable, mais il en faudra plus pour tenir en échec l’Argentine ou la Pologne. En termes d’effectifs en présence, il n’y a que quelques noms qui sont connus sur la scène européenne. Il s’agit notamment de Hirving Lozano (Naples), de Diego Lainez (Braga), d’Edson Alvarez (Ajax) et de Jesus Corona (Séville).

Arabie Saoudite

L’Arabie Saoudite n’est pas du tout favorite, car l’équipe ne peut techniquement pas rivaliser avec les autres formations de ce groupe. S’il faut analyser les derniers matchs qu’elle a joués, elle n’a connu qu’une seule victoire contre trois défaites. Elle va donc débarquer à cette compétition sans afficher une belle dynamique, sans oublier que son premier match est face à l’Argentine. Outre cela, le niveau du collectif est quasiment faible avec des joueurs qui évoluent pour la plupart dans le championnat national.

Il faut dire que le manque d’expérience constitue l’un des éléments qui placent cette équipe en bas de la hiérarchie dans cette poule. Le football n’étant pas une science exacte, cette formation peut réaliser l’exploit (probabilité très faible) face aux ténors du groupe. S’il faut le rappeler, elle est dirigée par Hervé Renard, le technicien français qui a fait ses preuves dans ce sport. C’est l’un des rares entraîneurs qui a gagné deux fois la CAN avec deux pays différents. L’aventure s’annonce cependant compliquée pour le sélectionneur de l’Arabie Saoudite, car cette fois-ci, il s’agit d’un tournoi mondial et non continental.

Voici les autres groupes de la coupe du monde : Groupe A, Groupe B, Groupe D, Groupe E, Groupe F, Groupe G